top of page
  • Photo du rédacteurJulie Darmon

Naâman Artiste Reggae Français.

Dernière mise à jour : 9 oct. 2023



Martin Mussard, dit Naâman, né en 1990 à Dieppe, est un artiste reggae français qui chante en anglais.




Biographie


Né d'un papa informaticien et d'une maman institutrice, tous deux passionnés de musique, Naâman est le second d'une fratrie de 4 enfants.


Ses inspirations spirituelles transparaissent beaucoup dans sa musique, tant dans les textes que dans le choix de son nom d'artiste!


Une fois son baccalauréat littéraire en main, il part étudier la communication puis le graphisme.

A 20 ans, il décide d’abandonner ses études pour se concentrer à 100 % à la musique.


Origine du nom d'artiste


Naâman, reconnaît emprunter son nom d'artiste au personnage biblique Naaman.


Parcours musical


Issu de la Normandie, plus précisément de Dieppe en Seine Maritime, Ras Naâman, de son premier nom, est un chanteur dont les influences vacillent entre reggae, raggamuffin et Hip Hop.

Le reggae est selon lui une « musique du peuple ouverte à tous tant qu'il s'agit de défendre des valeurs positives et de respect ».

Naâman commence à écouter du reggae vers l'âge de 11 ans , Bob Marley, Mighty Threes, The Abyssinians, The Gladiators... et apprendra ses premiers accords de guitare avec son père et un professeur de son collège.


En 2006, adolescent, il rencontre un groupe d’amis de sélectas, Leeni Lennap, Tomawak, Joh, Pedro et Little Nico.

Ensemble, ils fondent en 2007 "Le sound system Natural B" avec lequel il fait son apprentissage derrière un micro.

Ils se réunissent chaque week-end à "La Boisette", qui est le ranch du père de Tomawak ou dans la cave des parents de Naâman ré-aménagée en Sound System.

Déjà un petit nombre de copains se rassemble autour d'eux pour évoluer très vite vers de grosses soirées devenues mythiques à une jeunesse Dieppoise.

C'est à partir de 2007 que Naâman commence à s'investir dans la musique en tant que chanteur, enchaînant les occasions de travailler en Sound System ou en studio.


Par la suite, des collaborations vont naître avec des chanteurs locaux tels que General I & Randy Killah (Rastikal Sound & Liberty Vibes) pour finalement former ensemble la DeepTown Family.

L'année 2008 voit naître "Natural B", un petit dérivé crée par hasard avec Naâman et le sélecta Pedro en guise de guitariste, qui touche d'avantage à l'acoustique et au spectacle, allant du petit concert improvisé à des scènes plus importantes.

Naâman s'installe à Caen pour ses études et fait la rencontre du sound Lion Freecaency (Collectif Rast'Art) avec lesquel il multiplie concerts et lives radio.


Sur le Campus, il découvre un beatmaker et musicien, IncutProd.

Leurs premières vidéos sur YouTube avec les titres Many times, Empress où Hotta Things font le buzz et sont largement diffusées sur les réseaux sociaux.

Elles contribueront à faire connaitre Naâman au plan national.


2009 se voit aussi comme un nouvel échelon à grimper avec notamment la rencontre avec Tracks8prod, avec qui les projets se succèdent les uns après les autres.

La collaboration avec Incut Prod s'intensifie sur de nouveaux morceaux et la notoriété sur les réseaux continue à progresser rapidement.


En 2010, Naâman rencontre le backing band "Young Kah", groupe de cinq musiciens croisé par hasard sur un festival plutôt dédié à la chanson française et au jazz manouche.

Très vite les sessions finissent par se transformer en séances de répétition et live. Le nom du groupe deviendra "Naâman and the Deep Rockers Crew" et enchaîneront les concerts jusqu'à aujourd'hui.

La composition du groupe évoluera avec le temps pour se stabiliser en 2018 avec Badman (guitare), Mato Cirade (basse), Omaley (batterie), Djoul (Claviers), Fatbabs (Dj/Machines).

Le seul issu du "Young Kah" d'origine est Badman.

D'autres musiciens peuvent rejoindre la scène en fonction des concerts: Cédric Munsch (cuivre) Dimitri Artemenko (Violon)...


En 2011, une rencontre organisée par IncutProd sera déterminante.

Il présente un ami à Naâman: Fatbabs (selecta, remixer & beatmaker).

Sa touche hip hop et le flow de Naâman font bon mélange et ils sortiront immédiatement un premier morceau comme un clap de début, Rumours a Gwaan.

Alors ils décident de travailler ensemble sur le projet de la mixtape Deep Rockers qu'ils compileront en 2012.

l'EP connait un réel succès de reconnaissance auprès des puristes du genre en France.

Parmi ces morceaux, le titre Skanking Shoes rencontrera un bon accueil sur les réseaux sociaux en dépassant le million de vues sur Youtube.

Les vidéos seront tournés et montés par le fidèle photographe Faya burn qui est présent depuis 2011.


L'aventure pour une longue et fructueuse collaboration est maintenant lancée avec Peter Lb qui les rejoint en tant que manager.

Comme une évidence, Fatbabs sera intégré plus tard au groupe "Naâman and the Deep Rockers Crew".


Naâman apparaît la première fois le 3 août 2012 avec Fatbabs sur la scène du Reggae Sun Ska Festival.


Grâce au rapide succès de la mixtape présentée dans une série de plusieurs premières parties et concerts à part entière, et grâce à une forte activité sur les réseaux sociaux, il passe l'hiver 2012 en Jamaïque et notamment dans la capitale Kingston.

Il enregistre lors de ce voyage avec son beatmaker Fatbabs quelques nouveautés dans le Studio Harry J, connu pour avoir enregistré des titres des Marley and the Wailers, puis reprend plusieurs de ses morceaux originels pour leur rajouter une touche de reggae des origines, voire de ska aux sonorités colorées.

Ils sont accompagnés lors de cet enregistrement par quelques spécialistes et légendes du genre tels que Sam Clayton (Toots&The Maytals),le guitariste Dalton Browne et Sly Dunbar.


Revenu en France, et les derniers assemblages terminés, Naâman sort son album Deep Rockers, Back a Yard le 4 juin 2013 et entame alors une tournée en France et à l'étranger, avec notamment des dates en Angleterre, en Russie et en Chine.


Il est nommé « révélation de l'année 2013 » avec plus de 11000 votes aux Victoires du Reggae.

L'année suivante, son album Deep Rockers Back a Yard est nommé

« Album reggae french touch 2014 » par les internautes du site "reggae.fr" avec près de 15000 votes aux Victoires du Reggae 2014.


Accompagné de son groupe, le Deep Rockers Crew, il poursuit sa tournée en 2014 avec des programmations dans des festivals français et internationaux.

Il joue ainsi en avril 2014 au Printemps de Bourges sur la scène "Le W", puis en août 2014 au "Reggae Sun Ska" à Bordeaux (France) sur la scène "Natty Dread".


En janvier 2015, il publie avec les jamaïcains Massy et Triple un EP intitulé Know Yourself, mélangeant des sonorités reggae et Hip-hop.


Début 2015, Naâman se ressource pendant plusieurs mois en voyageant au Népal, en Inde, au Liban et en Jamaïque.

Il trouvera lors de ces voyages l'inspiration pour son album suivant, Rays of Resistance qu'il enregistrera en France avec Fatbabs et les musiciens du Deep Rockers Crew.


Il démarre en juin 2015 une nouvelle tournée en France et à l'étranger et joue notamment le 11 juillet 2015 aux FrancoFolies de la Rochelle (France) sur la Grande Scène Saint Jean D'acre.


Son deuxième album, intitulé Rays of Resistance et sorti le 30 octobre 2015 s'est classé sur iTunes France le jour de sa sortie.

Composé de 15 titres, il inclut entre autres des collaborations avec les artistes Soom T et Nemir.

L'album est récompensé de la Victoire de l'album Reggae French Touch de l'année lors des Victoires du Reggae 2016.


Fin d'année 2016, Naâman effectue une tournée dans le Pacifique, Nouvelle Calédonie, Tahiti puis en Nouvelle-Zélande et Australie pour finir au Goa Sunsplash en Inde.


Son troisième album (Beyond) est sorti le 6 octobre 2017, est très bien reçu en se classant 6ème sur Itunes France le jour de sa sortie (position 4ème pendant quelques heures).

Composé de 12 titres, il inclut la collaboration avec la légende jamaïcaine Toot and the Maytals.

Pour ce nouveau projet musical, Naâman a misé sur l’éclectisme.

On retrouve en effet ses inspirations reggae et hip hop, mais il y a ajouté des sonorités caribéennes, un peu de soul et des rythmes venus d’Amérique Latine.

Pour la troisième fois de suite, Naâman sera à nouveau récompensé par la victoire de " l'album Reggae French Touch de l'année " lors des Victoires du Reggae 2018.


Et pour ce troisième opus, Naâman crée son propre label Big Scoop Records avec son beatmaker Fatbabs et son manager Peter Lb, chez lui en Normandie.


Aujourd'hui il se produit partout en France, de l'Elysée Montmartre (Paris) à plusieurs Zénith et dans les têtes d'affiche de festivals, en Europe au Japon et en Nouvelle-Calédonie.


Inspirations musicales


On retrouve dans ses chansons une vraie volonté à créer un « reggae à l'ancienne », inspirée en grande partie par ses préférences musicales.

Usant autant de roots rockers que de raggamuffin, il crée des œuvres pouvant allier diverses résonances stylistiques du reggae, tantôt ska reggae, tantôt hip-hop.

Dans sa playlist, on retrouve ainsi du Damian Marley mais aussi le reggae californien de Groundation, celui des Néo-Zélandais de Fat Freddy’s Drop et celui antillais de Midnite.


Discographie


Albums Solo

1er Album: Deep Rockers, Back a YardFreedom


2nd Album: Rays Of Resistance


Albums EP

Deep Rockers

Know Yourself (Naâman, Massy & Triple)


Albums Live

From the Deep to the Rock


CD

  1. Freedom

  2. House Of Love

  3. Badman Beware

  4. Skanking Shoes

  5. Rockers

  6. Rebel For Life (feat. Cutty Ranks)

  7. Madness

  8. Smoke Tricks Jamaican Flavor

  9. Frontline

  10. One Day


Mon avis:


Naâman, est un talent pur qui retourne la scène et la salle par sa musique et ses chansons qui sont rythmées par son énergie et son âme.

Un être simple qui s'exprime avec le coeur, son sourire et en fait un être affectueux et touchant, épris de la vie et de l'amour.

Je le découvre en 2022 (oui seulement...) chez un ami et le voit en concert au Festival de Poupet en Juillet 2023 puis au Festival NoLogoBZH en août 2023.



 

Connaissiez-vous cet artiste ?

 

Posts récents

Voir tout
bottom of page